Editorial Mars 2021

Chers collègues,

Notre année est rythmée par des annonces au sujet de la pandémie, qui nous oblige à réadapter sans cesse nos méthodes de travail, nos règles de comportement et de se réinventer pour maintenir notre activité et assurer nos manifestations.
La vie reprend bien sûr, mais le retour à la normale n’est pas encore véritablement là.
Tout est fait pour respecter les mesures de distanciation : port du masque, marquage au sol, mise à disposition de gel hydroalcoolique.
Tout a été mis en œuvre dans les écoles, les administrations, les magasins afin de pouvoir nous accueillir en toute sécurité.
Mais demain il faudra se réinventer pour relancer notre activité au sein de notre association. Nous avons en effet tous hâte de nous retrouver lors de nos manifestations. Cet événement est essentiel pour la survie de notre organisme, tant sur le plan social que sur le plan économique, ainsi que pour notre enrichissement intellectuel. Il nous revient de faire perdurer notre organisme.

Vous avez toujours été au rendez-vous lors de nos précédentes sessions de formation.

Je vous rappelle que ces dernières sont un lieu d’échange, de partage, d’expérience et d’analyse des pratiques professionnelles.

Elles sont aussi basées sur l’analyse, afin d’étudier autant l’approche théorique que réflexive.

Nos actions de formation permettent de développer les compétences des techniciens de dialyse et les techniciens biomédicaux spécialisés en dialyse.

La crise du coronavirus va-t-elle réinventer la formation professionnelle ?
Face à l’épidémie de la Covid-19, les organismes de formation doivent privilégier les sessions à distance !

Mais le mode à distance n’est pas toujours adapté. Il subsiste une quantité de métiers où la formation ne peut se dérouler qu’en présentiel. C’est bien notre cas avec nos ateliers pratiques dans notre espace pédagogique.
L’offre de formation en présentiel ne disparaîtra pas car elle répond à un besoin de très nombreux apprenants. Elle sera néanmoins complétée de plus en plus par une offre de formation en ligne.

Avant la pandémie, les formations en ligne s’étaient pleinement démocratisées avec les MOOC. Les outils étaient déjà là pour assurer une formation de qualité via les outils de visioconférence (go to meeting, zoom, Skype etc.) permettant déjà d’introduire de l’interaction directe entre un formateur et une communauté d’élèves.

Qu’en sera-t-il demain ?

La suspension des formations en salle, pour un temps encore indéterminé représente un manque à gagner considérable pour les organismes de formation. C’est pour cela que le conseil d’administration de l’ATD a tenu à maintenir notre prochaine session de formation, qui se tiendra à La Grande Motte le jeudi 18 et le vendredi 19 novembre 2021, dans le strict respect des mesures sanitaires en vigueur.

Nous espérons toujours vous voir plus nombreux, car cette rencontre est riche d’enseignement et de convivialité.

Hubert METAYER

 

 

 

 

 

 

Autres articles

Editorial, Non classé

More Similar Posts

Menu