Pas de commentaire

N°13 – Juin 2001

Sommaire

TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Télémaintenance du générateur et du traitement d’eau. Aspects théoriques.
Par A. BORE, Responsable Produits, Laboratoire Gambo
TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Télémaintenance du générateur et du traitement d’eau. Aspects pratiques.
Par L. CHEVREL, Responsable technique, AUB Bretagne
TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Les systèmes GMAO permettent-ils une télémaintenance prédictible ?
Par Ch. RAPIN, Ingénieur, CGEM division SOFMED Villejuif

 

Président : Hubert Métayer ( Compiègne)
Vice-Président : Emmanuel Connart (Felleries-Liessies)
Secrétaire : Claude Mendez (Compiègne)
Secrétaire-adjoint : Michel Jakubowski (St Quentin)
Trésorier : Michel Darsonville (Soissons)
Trésoriere-adjointe : Catherine Duronssoy (Compiègne)
Délégué régional : Patrick Crestan (Annonay)

 

 

TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Télémaintenance du générateur et du traitement d’eau. Aspects théoriques.

Par A. BORE, Responsable Produits, Laboratoire Gambo

 

  • Système de surveillance d’informations relatives aux équipements du centre (ex: traitement d ‘eau) et des équipements du poste de dialyse (ex: générateur, tensiomètre, moniteur d’urée)
  • Identification du patient par une carte à puce.
  • Contrôle immédiat de la prescription et du traitement.
  • Importation et exportation sélective vers une base de donnée médicale et technique (Ex: HEMADIALYSE).
  • Affichage des informations relatives aux alarmes des équipements et répétitions des alarmes sonores.
  • Appel patient et infirmière (affichage et signalisation sonore).
  • Les machines sont connectées sur un réseau standard (Ethernet) sous protocole IP.
  • Les informations sont disponibles en temps réel sur une ou plusieurs stations de travail (PC).
  • Les informations sont de type médicales ou techniques.

Exemple d’informations médicales

Exemple d’informations techniques


Exemple d’informations de l’osmoseur

MedGSS

Affiche en temps réel les variables de la machine sous forme de textes, de graphiques ou sur un schéma.
Les données sont regroupées dans des écrans de type médical ou technique.

  • Garde l’historique des osmoseurs pendant 24 heures (configurable).
  • Garde l’historique du générateur pendant 6 heures (configurable).

Les données techniques et médicales peuvent être sauvegardées définitivement dans la base de données HEMADIALYSE, pour études statistiques ultérieures.

En cours de séance :

  • Calculs sur les valeurs actuelles.
  • Extrapolations et comparaisons avec les objectifs de fin de séance
  • Comparaisons et avertissements techniques en cas de limites atteintes.

Bed Side Node


Bed Side Node

  • Un lecteur de carte à puce pour l ‘identification du patient.
  • Des connecteurs pour les équipements du poste, modem, lecteur code barre…
  • Diverses touches (appel infirmière, silence, échantillonnage…)

Descriptif de câblage d ‘un Systèm MedGSS pour la surveillance de matériels dans un service de dialyse

Réseau dédié pour la connexion du matériel de dialyse :

Les générateurs de dialyse, les Osmoseurs GAMBRO, les accessoires (Moniteur de TA, Moniteur UREE, Balance) peuvent être connectés au système MedGSS à des fins de surveillance.

Tous ces éléments cités sont connectés au serveur MedGSS à travers des boîtiers interfaces appelés BSN et un réseau ETHERNET 10BaseT dédié au monitoring.

Au niveau de chaque point d’entrée (BSN), on doit trouver une prise réseau de type RJ45 et une prise secteur ondulée de préférence.

Chacune de ces prises RJ45 doit être reliée à un Concentrateur (Hub) par un câble conforme (Catégorie 5 – 4 paires torsadées) .

Sur ce Hub est également connecté le Serveur (dédié) MedGSS par le même type de connexion …
Ce 2ème réseau pour l’exploitation des données est du même type que le précédent.

Les stations de travail utiliseront ce réseau pour afficher les données. Un (ou plusieurs) BSN sera connecté sur ce 2ème réseau pour écrire l’identifiant

Réseau d’exploitation des données :

Les données des générateurs sont reçues par le serveur via les BSN, mises en forme et redistribuées en temps réel sur le réseau local (existant ou à créer) de l’établissement de soins des patients dans les cartes à puce.

Ces cartes crées sont utilisées ensuite dans les BSN au niveau des postes de dialyse pour lier les données machine au patient.

MedGSS et marquage CE :

MedGSS est un produit marqué CE dans la catégorie DISPOSITIF MEDICAL.

Le marquage CE couvre le serveur dédié (matériel, logiciels et système d’exploitation), les BSN et les logiciels des stations de travail.

 

 

TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Télémaintenance du générateur et du traitement d’eau. Aspects pratiques.

Par L. CHEVREL, Responsable technique, AUB Bretagne

 

1- LE PROJET

Un système de télésurveillance des générateurs de dialyse et de la centrale de traitement de l’eau mis en place en mars 1998, permet au service technique -basé à 60 km de ces équipements- d’acquérir à distance les données nécessaires à un diagnostic de fonctionnement dans le but d’anticiper les éventuels dysfonctionnements.

2- CONTEXTE

La structure multisites de l’AUB

L’AUB (association régionale de dialyse extra-hospitalière) a pour mission la mise à disposition des insuffisants rénaux chroniques de la région Bretagne, toute organisation de dialyse en complémentarité avec les hôpitaux, en des lieux aussi proches que possible de leur domicile, dans le but de favoriser l’autonomie familiale, sociale et professionnelle.

Ainsi, actuellement l’AUB met à la disposition de 350 personnes hémodialysées des installations de dialyse : à domicile et dans 39 sites extra-hospitaliers.

Le service technique

Les équipements médicaux (dont 340 générateurs, 37 centrales de traitement d’eau, 35 osmoseurs individuels) sont maintenus par deux équipes techniques : 3 personnes à Brest et 3 personnes à Rennes.

Sur une période de 12 mois, environ 4000 heures sont nécessaires à la maintenance du parc matériels. La répartition des heures est représentée par le graphe ci-dessous.

Le nombre important des entrées-sorties de patients ainsi que l’accueil des vacanciers dans notre région touristique génèrent environ 400 déplacements d’appareils en une année, cette activité est enregistrée sous la rubrique  » AUTRE « .

L’activité de maintenance curative produit deux fois plus de temps de déplacement que la maintenance préventive :

3- ENJEUX ET PERSPECTIVES

Déclenchement d’une opération curative :

L’origine d’une intervention curative est le signalement d’une anomalie par l’utilisateur (patient ou infirmier).
Lorsque l’analyse de ce signalement abouti à une suspicion de panne, trois cas sont possibles :
=> la dialyse est déjà terminée ou peut être poursuivie en toute sécurité (66% des cas)
=> la machine est remplacée par une machine  » de secours  » (33% des cas)
=> le patient doit être dialysé dans une structure de repli (1% des cas)
dans tous les cas une intervention est déclenchée.

Conséquences d’une suspicion de panne :

Les aléas dans l’exploitation des équipements génèrent :
– une dégradation de la qualité de service aux patients,
– du travail supplémentaire pour les personnels soignants,
– des coûts pour la disponibilité des personnels techniques (gardes, permanences,…)
– des coûts d’organisation liés aux activités urgentes et non planifiées,
– …

La réduction du besoin en maintenance curative représente par conséquent un enjeu important.

La télémaintenance un outil pour réduire les besoins en maintenance curative ?

Le GSS, outil de télémaintenance, donne la possibilité d’établir un diagnostic à distance. Il peut aider à réduire le nombre d’interventions curatives sur les équipements d’hémodialyse :

– en permettant de détecter les  » fausses pannes « , il évite les interventions inutiles ;
– en permettant de préparer l’intervention il apporte un gain d’efficacité ;
– utilisé comme un moyen d’acquisition continue des paramètres de fonctionnement, il ouvre la perspective d’une maintenance prédictive.

CONCLUSION

Il nous semble essentiel qu’un outil de télémaintenance / télésurveillance puisse offrir -dans un avenir proche- la possibilité de mettre en oeuvre une maintenance prédictive.

Nous pensons également que l’exploitation d’un tel outil ne sera efficiente que si les services techniques savent faire évoluer leur organisation en intégrant dans leurs méthodes de travail les informations délivrées par le système de télésurveillance.

 

 

TELEMAINTENANCE, TELEDIAGNOSTIC : Les systèmes GMAO permettent-ils une télémaintenance prédictible ?

Par Ch. RAPIN, Ingénieur, CGEM division SOFMED Villejuif

 

Maintenance prédictive et GMAO

Avec Sophie 2000

S.I.E.T.

  • 180 sites Hospitaliers en Europe
  • Biomedical, Services techniques généraux, Services de soins
  • Interface avec Logiciels de gestion économique
  • Réglementation en vigueur (Mvigilance, Ctrl qualité,…)

 

 

Journal de l’Association des Techniciens de Dialyse
Copyright ATD Infos – N°13 – Juin 2001

Autres articles

Les journaux

More Similar Posts

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.
Menu