Accueil    L'association    Lexique    Liens    Forum    Chat    Facebook
 

 

   

Lexique

ABCDEFGHIJKLMNOPQRSTUVXYZ

D

Décantation :
Procédé physique de séparation des matières en suspension dans un liquide, faisant appel à l'action de la pesanteur pour les rassembler en totalité ou en partie et pour les collecter au fond d'un réservoir (décanteur). Dans le cas d'eaux très chargées en matières en suspension, la décantation est d'un emploi fréquent à l'amont de la filtration.

Décarbonatation :
Procédé d'épuration des eaux destiné à éliminer les bicarbonates qu'elles contiennent à l'état dissous : par précipitation à la chaux, s'il s'agit de bicarbonates alcalino-terreux, avec formation de carbonates insolubles, par échange d'ions avec dégagement de dioxyde de carbone, les chlorures et sulfates restant en solution. Une eau simplement décarbonatée n'est que partiellement adoucie puisqu'elle peut toujours contenir des sels de calcium et de magnésium autres que les carbonates. ABSud utilise AQUABION avec une garantie de 5 ans.

Degré chlorométrique :
Unité de concentration de l'eau de Javel. Un degré chlorométrique correspond à 3,17 grammes de chlore libre par litre.

Degré français :
Unité de concentration des substances chimiques en solution aqueuse. Un degré français (1°f) équivaut à 0,2 milliéquivalent par litre. Cette unité, employée essentiellement en traitement d'eau, est appliquée en particulier à l'expression : du titre hydrotimétrique (TH), du titre alcalimétrique simple (TA), du titre alcalimétrique complet (TAC). 1°f équivaut à 10 mg/l de CaCO3, à 4 mg/l de Ca2, à 0,7° anglais (grain de CaCO3 par gallon impérial), à 0,56° allemand (dH) (10 mg/l de CaO), à 0,58° américain (grain de CaCO3 par gallon US).

Déminéralisation :
Procédé d'épuration de l'eau destiné à éliminer partiellement ou totalement les sels qui y sont dissous. La déminéralisation s'effectue en particulier : par échange d'ions (succession d'échange de cations et d'échange d'anions). par osmose inverse et par distillation. La décarbonatation est un procédé de déminéralisation partielle.

Désinfection :
Opération permettant de réduire de 105 la population microbiologique d'une eau (voir aussi stérilisation).

dialyse :
Processus de nettoyage artificiel des déchets du sang. Cette tâche est normalement accomplie par les reins. En cas de dysfonctionnement rénal, le sang doit être nettoyé artificiellement au moyen d’un équipement spécial. Les deux formes majeures de dialyse sont l’hémodialyse et la dialyse péritonéale.

dialyse péritonéale (DP) :
Nettoyage du sang utilisant comme filtre le revêtement de la cavité abdominale ou membrane péritonéale. Un liquide de nettoyage, appelé solution de dialyse, est drainé depuis une poche vers l’intérieur de l’abdomen. Les liquides et les déchets du sang s’écoulent à travers le revêtement de la cavité et restent « piégés » dans la solution de dialyse. La solution est ensuite drainée de l’abdomen, éliminant les liquides en excès et les déchets de l’organisme. Il existe deux types principaux de dialyse péritonéale : la DPCA et la DPCC.

dialyse péritonéale continue ambulatoire (DPCA): :
Type le plus courant de dialyse péritonéale. Elle ne nécessite aucune machine. En DPCA, le sang est nettoyé en continu. La solution de dialyse s’écoule à l’intérieur de l’abdomen depuis une poche en plastique, par le biais d’un cathéter. Le cathéter est scellé et la solution reste dans l’abdomen. Au bout de plusieurs heures, la personne utilisant la DPCA draine la solution dans une poche jetable. Elle remplit ensuite de nouveau l’abdomen avec une solution fraîche par le même cathéter, afin de recommencer le processus de nettoyage.

dialyse péritonéale continue cyclique (DPCC) :
Forme de dialyse péritonéale qui utilise une machine. Cette machine remplit et draine automatiquement la solution de dialyse de l’abdomen. Un calendrier typique de DPCC comprend trois à cinq échanges au cours de la nuit, pendant le sommeil du patient. Au cours de la journée, la personne utilisant la DPCC effectue un échange, avec une stase durant toute la journée.

dialyseur :
Partie du système d’hémodialyse. Le dialyseur est un filtre qui possède deux sections, séparées par une membrane. Une section contient la solution de dialyse, l’autre contient le sang du patient.

DPCA :
Voir Dialyse péritonéale continue ambulatoire

DPCC :
Abréviation de « dialyse péritonéale continue cyclique ». La dialyse a lieu à l’intérieur du corps et utilise la membrane péritonéale comme un filtre. Une machine effectue les échanges de solution de dialyse péritonéale suivant des cycles réguliers. On l’appelle aussi dialyse péritonéale automatisée (DPA).

Dureté (d'une eau) :
Teneur en calcium et magnésium, s'opposant à la formation de mousse avec le savon et permettant le dépôt de sels insolubles et incrustants (tartres ou incrustations). Le titre hydrotimétrique TH (ou TH total, ou dureté totale) indique globalement la concentration en ions calcium Ca2+ et magnésium Mg2+, Le titre hydrotimétrique calcique (ou TH calcique, ou dureté calcique) exprime la concentration en ions calcium Ca2+, Le titre hydrotimétrique magnésien (ou TH magnésien ou dureté magniésienne) exprime la teneur en ions magnésium Mg2+. Les titres hydrotimétriques s'expriment en degrés français. La dureté carbonatée indique la concentration en ions calcium et magnésium susceptibles de précipiter sous forme de carbonates. Elle est égale au TAC si le TH est supérieur au TAC, ou égale au TH si le TH est inférieur au TAC. La dureté temporaire (notion abandonnée au profit de la notion de dureté carbonatée) indique la concentration en calcium et magnésium qui précipitent après ébullition prolongée d'une eau. La dureté permanente indique la concentration en calcium et magnésium qui restent en solution après ébullition prolongée.

Eau de Javel :
Solution aqueuse d'hypochlorite de sodium (Na ClO) utilisée, en particulier, pour la désinfection des eaux. C'est un oxydant puissant. La concentration d'une eau de Javel s'exprime en degrés chlorométriques ou degrés Gay-Lussac : un degré chlorométrique correspond à 3,17 grammes de chlore libre par litre. Les concentrations les plus courantes sont 48° Cl (extrait de Javel) et 12° Cl.

 

   

Association des techniciens de dialyse 249,rue Irène Joliot Curie 60610 Lacroix Saint Ouen : Tèl: 03 44 44 30 42 / POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE