Accueil    L'association    Lexique    Liens    Forum    Chat    Facebook
 

 

   

Editorial Juin 2019

 

                   Editorial

  



Chers adhérents,

L’accès à l’eau sera un des enjeux majeurs du XXIe siècle.

L’eau est une ressource naturelle précieuse, mais limitée. Un tiers de la population mondiale est privé d’eau potable. Une dizaine de pays seulement se partagent les deux tiers de la ressource en eau. La terre porte le nom de la planète bleue parce que c’est ainsi qu’elle apparaît depuis l’espace, du fait que sa surface est couverte d’eau à 70 %. Mais si l’eau est abondante, l’eau douce ne représente que 2,53 % de toute l’eau de la planète et seule l’eau douce soutient à la vie terrestre, notamment la vie humaine. L’enjeu de l’eau pour les années à venir est simple : la ressource en eau consommable est limitée, alors que la population mondiale et les besoins en eau ne cessent d’augmenter. De fait, la quantité d’eau douce disponible doit impérativement être préservée tant en quantité qu’en qualité.

L’eau est un des quatre éléments que le rapport Brundtland de 1989 juge essentiel pour le développement durable, avec l’air, la terre et les êtres vivants, c’est-à-dire de la biodiversité. La disponibilité d’une eau douce pure et saine conditionne l’avenir de l’homo sapiens et, au-delà, celui de la biosphère tout entière.

Lorsque l’on consulte la littérature, on peut s’apercevoir que les différentes sessions du Forum mondial de l’eau, avaient pour thèmes l’eau et la climatologie, l’eau et la pollution, l’eau et la diversité culturelle, l’eau et l’énergie, l’agriculture,l’alimentation et l’eau, l’eau et l’environnement, l’eau et la pauvreté etc…

Depuis quelques années maintenant, la France connait chaque été des épisodes de sècheresse.

 Les nappes phréatiques sont à un très bas niveau dans la majorité des départements. Les autorités mettent en place des restrictions d’arrosage pour tenter de préserver cette ressource qu’est l’eau…

Dans notre activité, L’hémodialyse est un traitement très consommateur en eau à la fois pour le traitement d’eau mais aussi pour l’épuration extrarénale.
Existe-t-il aujourd’hui des solutions pour diminuer la consommation d’eau dans les centres de
dialyse ?

En récupérant tout simplement l’eau des traitements de dialyse.

Les Laboratoires ou sociétés, pionniers depuis plusieurs années dans ces systèmes de traitement d’eau pour hémodialyse, ont développé une démarche écologique incluant aujourd’hui la disparition progressive des désinfectants chimiques par un système de désinfection tout chaleur.

L’avantage de cette technique étant que l’on ne va plus polluer l’environnement en re larguant des produits chimiques mais simplement de l’eau que l’on pourrait réutiliser. Le vecteur de désinfection chaude étant devenu prioritaire, simple, noble et peu coûteux !

                                 Hubert-METAYER




 

 


















Archives Editoriaux

2020
  • Mars 2020
  • Juin 2020
  • Septembre 2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
   

Association des techniciens de dialyse 249,rue Irène Joliot Curie 60610 Lacroix Saint Ouen : Tèl: 03 44 44 30 42 / POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE