Accueil    L'association    Lexique    Liens    Forum    Chat    Facebook
 

 

   

Editorial SEPTEMBRE 2018

 

                   Editorial

  



L'eau, enjeu de développement durable

Demain nous serons à Amiens pour en débattre.

Concernant le traitement d’eau, nous aborderons la règlementation sur les effluents et la mise en œuvre d’un réseau pour la réutilisation de ces derniers.
Le traitement d’eau en dialyse : C’est un rejet de 10 m3/jour soit 3130 m3/an.
10m3 ou plus, multiplié par 400 centres de dialyse en France, équivaut à : 1250000 m3/an de rejet.

L’accès à l’eau potable dans le monde
D’après  le rapport 2017 sur les progrès en matière d’assainissement et d’alimentation en eau (en anglais) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l’Unicef, 11 % de la population mondiale, soit 844 millions d’individus, n’a pas accès à l’eau potable en 2015. De réels progrès ont été réalisés dans les dernières décennies : par rapport à 2000, le nombre de personnes ayant accès à l’eau potable est passé de 5 à 6,5 milliards. L’eau potable est, avec l’alimentation et le logement, un pilier essentiel de la qualité de vie.

De l’eau à domicile aux eaux de rivière

Parmi les 6,5 milliards d’humains qui disposent d’eau potable, 5,2 milliards (ce qui représente 71 % de la population mondiale) en bénéficient à domicile et au moins douze heures par jour. Car pour l’OMS la notion d’accès est large : 1,3 milliard de personnes (17 % de la population mondiale) ont accès à l’eau mais doivent pour cela se déplacer à moins de trente minutes aller-retour. Un Français qui devrait faire un quart d’heure de marche pour aller s’approvisionner n’aurait pas réellement le sentiment « d’avoir accès à l’eau ».
Parmi les 844 millions de personnes qui n’ont pas accès à l’eau potable, 263 millions doivent se déplacer à plus de trente minutes aller-retour jusqu’au plus proche point d’eau potable. Le plus souvent cette tâche très lourde physiquement est prise en charge par les femmes. 423 millions de personnes boivent l’eau d’un puits ou d’une source d’eau non protégée des contaminations. Pas moins de 159 millions de personnes captent leur eau de boisson dans une rivière, un lac ou un canal d’irrigation, au risque d’une contamination par les produits chimiques et les matières fécales.
Depuis trois décennies, un nouveau concept régit les questions environnementales : « le développement durable ». Etroitement lié à des enjeux de société, dont l’environnement et la gestion de l’eau font partie, il se propose de mettre en cohérence les aspects sociaux, environnementaux, économiques et culturels pour créer un modèle de développement régulant les inégalités :

  • L’eau douce disponible, seule ressource utilisable, est en quantité invariable alors que la population ne cesse d’augmenter et que la demande en eau est en pleine progression.
  • L’eau est inégalement répartie et la consommation varie selon les pays : 250 litres par jour et par habitant en Amérique du Nord, 100 à 230 litres en Europe, 150 litres pour un Français et moins de 10 litres en Afrique Subsaharienne.
  • Au cours du XXIème siècle, l’eau et les ressources en eau se dégraderont. Il y aura de moins en moins d’eau utilisable sans traitement par l’homme.

  • Hubert METAYER
  • Au plaisir de vous revoir très nombreux à Amiens le jeudi 15 & vendredi 16 Novembre 2018 où seront abordés les thèmes suivants :

Ecologie et Santé : Quel futur ? – Théraflux – Impédancemètre - Hémodiafiltration -  Actualités :

Activité physique adaptée en dialyse - Astreintes du Technicien – Réglementation & Discussion.

 


















Archives Editoriaux

2020
  • Mars 2020
  • Juin 2020
  • Septembre 2020
2019
  • Mars 2019
  • Juin 2019
  • Septembre 2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
   

Association des techniciens de dialyse 249,rue Irène Joliot Curie 60610 Lacroix Saint Ouen : Tèl: 03 44 44 30 42 / POLITIQUE DE CONFIDENTIALITE