300 techniciens de dialyse en formation à Marseille
16 et 17 novembre 2017
Parc Chanot

Les Techniciens de dialyse se sont réunis à Marseille les jeudi 16 et vendredi 17 novembre 2017, pour suivre 2 journées de formation, organisées par l'Association des Techniciens de Dialyse.
Cette formation accessible à tous les professionnels de santé désireux de développer leurs connaissances dans le domaine de la dialyse.

Venus de toute la France, ils ont été près de 300 à travailler sur différents thèmes : le Don d’Organes, le Traitement de l’Eau, l’Hôpital numérique, la numérisation des données, et la transmission des données par Li-Fi  (Light Fidelity) : « Intranet / Internet par la lumière ». Cette année, un test « en live » a été réalisé grâce à un partenariat étroit avec deux Sociétés Françaises de Biomédical et de Transmission. Cette démonstration a eu pour objectif de : transmettre, récupérer et afficher les données issues d'un dispositif médical (générateur d’hémodialyse).

L'Hémodialyse consiste à remplacer la fonction excrétrice des reins par un moyen artificiel. Ainsi, en raison de l'incapacité des reins à assurer cette fonction, pour épurer l'organisme des liquides en excès et des substances toxiques produites par le métabolisme cellulaire, une membrane semi-perméable (rein artificiel ou dialyseur) est utilisée. Pendant la séance de dialyse, qui dure entre 4 et 6 heures, l’efficacité du traitement et la sécurité du patient sont intimement liés aux bons fonctionnements :

La Dialyse a pour résultat d’ajuster le volume du sang et d’éliminer les déchets. Les techniciens de dialyse ont la lourde responsabilité d'assurer la maintenance des appareils et des produits.

Le LiFI : La lumière, un nouveau vecteur de communication sans fil

La technologie Light Fidelity (LiFI) permet une connexion intranet ou internet bidirectionnelle en toute mobilité et en toute sécurité, sans émission d’ondes radioélectriques. Cette technologie LiFi est donc parfaitement adaptée à certaines zones des environnements (hôpitaux, crèches, écoles…) dans lesquelles le WIFI est déconseillé voire proscrit. En effet, les ondes radioélectriques émissent par le WiFi peuvent perturber le fonctionnement des appareils médicaux (EEG, EMG, IRM, analyseur de signaux ...). Le LiFi assure un échange bidirectionnel et haut débit sécurisé des données. Les échanges sont uniquement possible dans l’environnement délimité par le cône de lumière émit par le spot. Cette Technique garantit une réelle protection des données et constitue une excellente alternative au WiFi dans les secteurs où la diffusion de l’information doit être sécurisée face aux risques de piratage. Le piratage des données médicales est un enjeu financier énorme qui constitue aujourd’hui un risque majeur pour tous les Etablissements de Santé, mais pas que ... La Li-Fi : La fin des ondes électromagnétiques au chevet des patients.
De plus, à l’occasion de cette session de formation, des Laboratoires et Sociétés ont présenté leurs innovations et équipements dans l’espace d’exposition du Parc Chanot.